spectacle clown-Terra

Mes spectacles

Le spectacle, un univers à partager

Pendant longtemps, j’ai été animatrice de cours  de danse et de théâtre dans des centres socio-culturels. Mes valeurs forgées au fil du temps par ce qu’on appelle l’Education populaire, m’ont amenées à privilégier des actions de créations partagées.

Pour moi chacun a un talent reconnu ou caché. Je me suis ainsi attaché à promouvoir des spectacles où chacun avait une place à hauteur de ses capacités. Le but étant, grâce à la scène,  un espace public, de donner ou redonner confiance aux personnes en mal d’expression.

Bien sûr comme dans tout spectacle, le résultat, c’est à dire ce que vous présentez à votre public est un objectif que vous ne devez pas minorer, vous devez tendre vers l’originalité et la qualité; mais à mon sens cela ne doit pas se faire au détriment de la relation avec vos partenaires avec qui vous vous lancez dans l’aventure. Chacun doit trouver sa place, son plaisir à hauteur de son engagement, de ses compétences.

Mon aventure avec la danse en temps qu’animatrice a duré de 1981 à 1996 et jamais je n’ai regretté le choix de me cantonner à un niveau modeste d’enseignement pour ouvrir cet art à des enfants et des adolescents des cités. Ils m’ont apportés un amour, de la joie et mes plus belles émotions.

L’histoire de mes spectacles

La danse

J’ai commencé humblement par un défi que je me suis lancé quand j’ai appris que l’animatrice de la Maison pour tous de Montereau, arrêtait les cours d’expression corporelle qu’elle donnait dans cette structure de quartier située dans une cité. J’ai tenté ma chance de reprendre les cours en proposant des cours de modern’jazz, discipline que j’avais découvert grâce à mon professeur de sports pendant ma scolarité. Je n’avais aucun diplôme, aucune formation mais un désir de transmettre ce qui m’avait été donné : le plaisir de s’exprimer par le corps grâce à la danse. Le directeur de l’époque, que je ne remercierai jamais assez pour sa bienveillance et  sa confiance m’a engagée. j’étais lancée, c’était  à moi de jouer.

C’est tout naturellement que je me suis inventée « créatrice de chorégraphie », portée par l’envie de faire passer des messages grâce à la danse. Dans mes premiers spectacles, il y avait à la fois des reprises et des créations.

« BEJART »  Bejartsur une musique de Pierre Henry, reprise de la chorégraphie de Michelle Giraud. Ballet inspiré par le travail du grand chorégraphe BEJART « Messe pour le temps présent » »Psyche rock. »

expression corporelle

« La machine » sur l’ouverture de Tannhauser de  Wagner. Sur une idée de Michelle Giraud, une improvisation sur le thème apocalyptique de la mort de l’humanité.

Entrée en scène la machine

« Vietnam » reprise de la chorégraphie de Michelle Giraud inspirée par le massacre du Vietnam au moment de la guerre. Ces trois reprises ont eu une influence essentielle sur mon travail. Donner du sens à ce qu’on danse et ne pas seulement additionner des figures, si belles ou si techniques soient-t-elles. Je ne dis pas que j’ai toujours suivi ce précepte fondateur car quand le succès des cours est arrivé, il fallait quelquefois, le temps manquant, produire pour tous les cours de nouvelles chorégraphies! Mais malgré cela, je me suis attachée à faire découvrir à mes élèves des musiques pas toujours en accord avec les tubesà la mode mais de les pousser à s’exprimer sur d’autres champs musicaux.

expression corporelle » La prière »: création sur un blues de Tina Turner.

 danse modern'jazz« Sky jumper » et « Body Building », deux chorégraphies inspirées par le phénomène croissant des urbains envahissant les salles de sports et  des émissions aérobic dans les années 1980 et le culte du corps

modern'jazz

modern'jazz

danse contemporaine« Atlantic experiment »

ou la confrontation à l’inconnu. Pour moi, c’était nouveau de me lancer dans l’apprentissage de la danse contemporaine. Je revenais de formation de l’école de Saint Germain en Laye où j’avais suivi les cours de Miguel Lopez

Chorégraphie  sur une musique de Spandau ballet. »Through the barricades »

Ouanessa« Ouanessa »Ce ballet fut crée pour rendre hommage à une élève du cours, Ouanessa, qui a tragiquement disparu. Miri, en blanc, incarne l’âme de Ouanessa accueillie de l’autre côté de la porte par les anges. Musique de Toure Kounda : Natalia

 

   Bolero ravel « La création du monde » Une chorégraphie qui met en scène la naissance du monde sur la musique du boléro de Ravel. À cette occasion, j’ai transformé ma salle à manger en atelier couture en confectionnant l’ensemble des costumes, une première pour moi qui ne m’était jamais confrontée à la couture! Le ballet fut ovationné par le public, Adam et Eve étaient deux jeunes danseurs de 6 ans: Sébastien et Claire. Il ne me reste de cette création que la photo prise au moment du salut final…

modern'jazz   « BAD »  Le métissage source de richesse convoquant la tolérance. Comment accepter la différence et ne pas s’affronter en bandes rivales sur « Bad » de Michaël Jackson.

 

Manatthan Transfert « Complémentarité » L’homme et le femme se complètent pour atteindre  l’harmonie sur une musique de Mannatthan Transfert, Ray’s rock house

et beaucoup d’autres encore.
Les photographies sont de mauvaises qualité et Il faut se souvenir qu’au début des années 1980 le monde de la communication était à ses débuts…Ces images ne sont pas présentées afin d’épater mais bien de montrer les ressources de chacun en matière d’expression.  Oser aller au bout de ses envies et les partager sont un excellent moyen d’éviter les regrets et les frustrations. Cela donne un sentiment d’accomplissement de soi. On accueille ces moments de partage,de joie et de reconnaissance qui sont une réserve pour les jours plus difficiles…

Le théâtre

Les contes pour enfants mis en scène

Parallèlement à mes cours de danse, j’ai créé des spectacles qui alliaient la danse et le théâtre. L’association de l’Apajh, qui travaille en faveur des enfants handicapés, connaissant mon travail, m’avait demandé de réaliser leur spectacle de Noël.  Il me semblait important, au delà de l’histoire, (un conte) d’emmener ces jeunes enfants dans l’univers de la musique et de la danse afin qu’il goûte à l’émotion de ressentir des rythmes. Ainsi j’ai présenté plusieurs contes : La grenouille bleue, Un monde fou fou, fou, SOS le monde, La lune etc… Puis  au fil du temps, ils ont été joués dans le cadre d’ateliers théâtre pour enfants. Certains de ces contes ont été repris dans différentes occasions toujours avec le même succès, évoluant selon le contexte pour lequel il était travaillé: divertissement, action pédagogique, assemblée générale…

L’écriture de ces contes imaginaires m’ont permis de côtoyer le rire enfantin, spontané, les fées, les princesses… de me confronter à l’écriture et à la structuration d’un texte, d’une scène, d’un dialogue. Enfin ils m’ont apporté un espace de liberté et d’expression dont nous avons tous besoin. C’est à la portée de tous de débrider son imaginaire, laissez vous porter sans réserve, le but n’étant que de créer et partager.

Le conte de la grenouille bleue

La grenouille bleue Il était une fois un petit garçon qui jouait à son ordinateur quand tout à coup une panne de courant fait sombrer sa chambre dans le noir… Après un court instant, la lumière revient et Raphael n’est plus dans sa chambre mais au milieu d’une forêt. Il est assis près d’une souche d’arbre… Alors qu’il reprend ses esprits, une grenouille vient le houspiller « ah ça y est… tu t’es enfin décidé à venir…ça fait deux heures que je t’attends, dépêche-toi, tu dois sauver mon royaume! »

La grenouille bleue Ce sera le début d’une aventure incroyable où Raphael rencontre un crocodile malheureux parce que tout le monde le croit méchant, deux fantômes poussiéreux empreints de manières obsolètes, affublés d’un discours grandiloquent  errant dans un château, une servante à l’accent campagnard qui n’a peur de rien, une luciole diaphane aux messages incompréhensibles  et une reine complètement loufoque.

fantômeMais tout est bien qui finit bien et Raphael après avoir percé le mystère du royaume de Ranacula, réussit à sauver l’étang et ses habitants et enfin peut rentrer chez lui.

Quelques réalisations de costumes du conte de la grenouille bleuecostume reine ecrire coach

 

 

 

 

 

La Reine

 

costume grenouille bleue -ecrirecoach

costume conte-ecrirecoach

 

La grenouille bleue en deux versions

costume conte-ecrirecoach

 

 

La servante

costume conte grenouille bleue

Le fantôme Charles Hubert de la gouttière du toit

costume contre-ecrire coach

 

 

 

 

Le prince

 

Si vous souhaitez avoir accès à l’intégralité du texte du conte de la grenouille bleue, cliquez sur le lien ci-dessous
texte Grenouille Bleue

Un monde fou fou fou

Un monde fou fou fouLe passageUn capitaine , vieux routard des mers porté sur la bouteille, partage son temps et ses aventures avec plusieurs personnages aux caractères bien différents. Un perroquet qui est sa conscience joyeuse;   un chat philosophe, son  compagnon de raison et enfin un mousse naïf et généreux. Cet équipage des plus fantaisistes   sera propulsé au cours d’une tempête dans  un monde fou, fou, fou…Un monde fou fou fou

Un monde fou fou fou

La lune

la lune

Tous ces spectacles ont été joués de multiples fois dans des circonstances toutes différentes, scènes, costumes, public, ville…et toujours adaptés pour servir au mieux les intérêts du public. Ils ont toujours remporté un franc succès. Aujourd’hui, je remercie vivement tous les enfants qui sont montés sur scène pour donner le meilleur d’eux-même, tous les adultes qui sont passés de l’autre côté en osant monter sur scène sans que ce soit leur métier et sans être beaucoup préparé (cela représente une cinquantaine de bénévoles); les techniciens amateurs, jeunes et adultes qui ont aidé à monter les spectacles.

 

 La comédie musicale STARMANIA

Avec Starmania , comédie musicale de Michel Berger et Luc Plamondon reprise en 1990, j’ai franchi une étape supplémentaire : concilier ma passion de la scène, de la musique, de la danse avec mes responsabilités de directrice de centre socio-éducatif. J’ai donc fait le projet de monter la comédie musicale de Starmania avec des jeunes n’ayant jamais fait de scène. Dans un premier temps, nous avons emmené les jeunes du quartier voir le spectacle de la reprise de Starmania à Paris. Ils ont été décoiffés. J’ai décidé de remonter Starmania avec eux ; L’enjeu était de taille. Nous avons investi la salle des fêtes pendant des mois, pour répéter encore et encore. Le choix des jeunes qui investiraient les différents rôles devaient s’équilibrer : il fallait des jeunes ayant un minimum de talents sans pour autant abandonner notre objectif pédagogique… Le défi était là. Nous avons réussi à monter ce spectacle,  deux représentations exceptionnelles, servies par une régie contrôlée par des techniciens ayant compris le sens de ma démarche. Cela nous  a permis d’aller au bout du défi. Gazou, Franck et Rodolphe m’ont soutenue de manière exceptionnelle. je les en remercie. Ils nous ont apporté des moyens techniques digne de grands artistes, effaçant d’un coup de baguette magique notre amateurisme. Si le résultat a été à la hauteur de nos ambitions, cette aventure a marqué tous ceux qui ont été de l’aventure.

Starmania« Ouverture »

Avec les danseuses du cours adolescent de la Maison de Quartier ville basse

STARMANIA« Il se passe quelque chose à Monopolis, cette ville nouvelle avec ses souterrains où il ne se passait jamais rien , où on appelait la police si on avait perdu son chien…Il se passe quelque chose à Monopolis.       avec cyril Mallet dans le rôle du chroniqueur

Starmania Johnny Rockefort et Sadia« Quand on arrive en ville »« Quand on arrive en ville tout le monde change de trottoir, on a pas l’air d’être viril mais on fait peur à voir… »

Starmania Sadia:Travesti: « Quand je marche dans la rue, j’entends les hommes qui murmurent, regardez cette femme quelle allure, c’est une femme comme on voit plus »
« Travesti de vos jours, travesti de vos nuits, travesti de vos amours, travesti de vos vies…Je suis tout ce que vous voulez, je suis tout ce que vous pensez, je suis vos amours blessés, votre jeunesse envolée, je suis vos désirs secrets et vos haines étouffées, je suis le sexe démystifié, je suis la violence personnifiée… »

Starmania Je m’appelle Johnny Rockfort, je suis né dans la banlieue nord… Sans foi, ni loi je veux  vivre, et mourir sans feu ni lieu je veux pas rentrer dormir dans ma banlieue… »

Johnny au fond n’avait qu’une envie c’était de faire parler de lui et il rencontre Cristal au cours d’une interview télévisée

Starmania Ziggy, le jeune homosexuel de Starmania, doux rêveur attachant, en référence au Ziggy de David Bowie… enfant objet de consommation qui chante « je suis un enfant de la pollution, le nez au vent je respire à fond moi le smock c’est ma drogue je ne peux plus m’en passer…Le parfum de l’essence ça me tourne les sens…

J’avais la chance au moment où je travaillais ce spectacle d’être mariée, à un exceptionnel batteur! Il nous a offert une prestation mémorable et a accepté de prendre le rôle de Ziggy sans avoir jamais chanté et étant loin d’être à l’aise dans cette discipline. Une belle performance.

Starmania La chanson de Ziggy  « Maintenant je sais ce que je veux faire, je veux être un batteur de rock ».

Stella Spotlight et zéro janvier

Starmania Le couple infernal d’ambitieux avec des EGO démesurés et avec à la clé deux merveilleuses chansons du répertoire de Starmania: « le blues du buisness man » et « Les adieux d’un sexe symbole »

Le final dramatique: la vilaine Sadia ayant trahi Johnny, Cristal meurt…

Starmania « SOS d’un terrien » « Pourquoi je vis, pourquoi je pleure…J’ai toujours confondu la vie avec les bandes dessinées… »

Fin du voyage qui a emmené des jeunes sur la scène, offrant un spectacle à leur ville. Ils ont gagné  l’estime d’eux mêmes et la reconnaissance d’un public enthousiasmé par leur performance.

Nous avons poursuivi l’aventure en récidivant dans le cadre d’une opération « Prévention Eté » au coeur des HLM  de la cité , en présentant le spectacle en extérieur…

Création « Le passage »

Le passagePour ce spectacle, nous avons imaginé deux scènes, représentation de deux univers parallèles, séparés par un portique de lumière. On avait voulu concevoir une interactivité avec le public, en allant chercher des « âmes » dans la salle pour les livrer  au méchant Sodomisac… mais il lui fallait une âme pure…celle du héros.

Le passageOn s’est beaucoup amusé pour le préparation de ce spectacle et une fois encore, nous  avons été accompagné dans ce projet  par une équipe technique exceptionnelle…Les mêmes que pour Starmania: Rodolphe et Gazou.

Le passage Le passage

 

 

 

Le passage

Spectacle « Adieu le Marais »

Comment un jeune homme qui part à la guerre rencontre l’amour et revient au pays du marais breton pour se marie. Des chansons du répertoire classique français .

Ce spectacle a été spécialement réalisé pour une maison de retraite située dans le marais en Vendée…À la fin du spectacle, nous avons invité les résidents à danser avec nous. Un très beau souvenir.

Spectacle de chansons-ecrirecoach« Les grands boulevards » etc…

 

 

 

Spectacle de chansons-ecrirecoach

 

 

« À quoi ça sert l’amour »

 

et beaucoup d’autres chansons…

 

Le spectacle de clown  « TONIO ET NICOLO »

Une formidable aventure qui a duré deux années. Le spectacle s’est joué dans de très nombreux endroits avec une constante: Valérie en Tonio et Nelson en Nicolo…Le rôle de Mr Loyal ayant été porté par de nombreuses personnes que je remercie: Babeth, Dan, Tonio et j’en passe. Quelquefois, on avait assez de monde pour avoir un fakir et une danseuse! Quant au lion du spectacle c’était notre chienne GRISOU!!!!

spectacle clown-Terra

spectacle clown-Terra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

spectacle clown-Terra

spectacle clown-Terra

TONIO ET NICOLO est une expérience unique…Faire rire un public d’enfants est une récompense inespérée. Ce spectacle reste l’un de mes plus beaux souvenirs de scène…partagé avec mon mari.

Pendant toutes ces années, mon plaisir a été de partager la joie de créér, chanter, danser…La scène est un merveilleux espace pour se découvrir et exploiter les ressources immenses que l’on porte en nous.

creative commons

3 réflexions au sujet de « Mes spectacles »

  1. je n’ai que de bons souvenirs de cette époque et ne regrette en aucun cas qu’Audrey ai fait de la danse avec toi elle a commencé à 3 ans et a toujours adoré tes cours et les spectacles. Que de bons moments

    1. Merci Claudine de ce témoignage. J’ai moi aussi un excellent souvenir de tous ces petits bouts que j’ai vu grandir et s’épanouir au fil des spectacles.Les mamans avaient aussi leur rôle….Merci de votre soutien indéfectible.

Cet article vous a interpellé. Laissez moi un commentaire

Blog de valérie jean biographe

%d blogueurs aiment cette page :