Tous les articles par Valérie JEAN

écrivain biographe, je vous accompagne dans le récit de votre vie. quel que soit votre niveau d'écriture, nous bâtissons ensemble, le livre de votre biographie.

L’eau et le feu

un roman autobiographique qui parle de la passion dévorante de léa pour son amour Julie. L’écriture de ce livre a été encadrée par la biographe Valerie jean

Le caractère intimiste des pages de « L’eau et le Feu » ne permet pas d’en diffuser le contenu. Toutefois un court extrait vous est proposé.

à propos du langage corporel

Tu étais très à l’aise avec ton corps. Tu dévisageais fréquemment les joggeurs. Tes observations te permettaient de deviner leur endurance physique. Tu prêtais également attention aux postures des personnes, pour repérer celles qui te semblaient dynamiques. Tu disais que je faisais partie de cette catégorie, puisque je regarde devant moi, et que je marche d’un pas assuré.

Quant à moi, je suis une personne qui admire essentiellement les mimiques et le regard des personnes, car j’ai remarqué que la communication non verbale est conforme aux ressentis des individus, et j’aime les relations sincères. C’est sans doute pour cette raison que je me suis intéressée à la Biodanza, qui consiste à entrer en relation avec des personnes en s’aidant du langage corporel. Lors d’un atelier, nous avions évoqué l’idée que les corps sont composés de quatre éléments fondamentaux : l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre, tout déséquilibre serait susceptible d’entraîner des sautes d’humeur.

Et si on parlait de votre projet professionnel …

Mon projet de professionnalisation

Quel que soit le projet, il faut l’identifier, le définir et en cerner les contours par des réponses précises qui permettent de le concrétiser. Répondre à des questions qui qualifie votre projet est un moyen de le faire avancer quel qu’il soit.Ces questions ne sont pas exhaustives et rien n’empêche d’en formuler d’autres.

PROJET DE FORMATION

Quelles qualifications je veux obtenir 
A partir de quelles expériences 
Vers quelles connaissances (savoirs) 
Vers quelles compétences (savoir-faire) 
Vers quelles qualités relationnelles (savoir-être) 
Pour quels projets que je peux évaluer (savoir devenir) 
Quelles en sont les étapes Quelles en sont les échéances 
Associé avec quels partenaires Avec quels contrats Quelles sont mes ressources (réseaux-budget-Outils)   

PROJET PROFESSIONNEL

Quel métier  je veux faire
Dans quel secteur thématique Dans quel secteur géographique Pour quels types d’entreprises
J’aimerais quelles missions J’aimerais quelles fonctions A quel salaire Annuel
Quelles stratégies je mets en place
A quelle échéance je pense exercer
Sous quel statut je veux exercer
Ce que je refuse
Ce dont je rêve

Quand on veut s’orienter ou se réorienter, on a tendance à projeter une image positive du métier que l’on veut exercer débarrassé des caractéristiques concrètes du métier. Voilà un référentiel pour se poser les bonnes questions au préalable.

Le référentiel métier

1/ Appellation précise du Métier

2/Définition

3/Conditions d’exercice

Où-Comment-Avec qui-Pour Qui

4/Formation et expérience

Diplôme-Qualification

5/ Compétences :

Etre capable de

Mon niveau

Etablir la grille des savoirs   :

SAVOIRSAVOIR DEVENIR (se projeter)
SAVOIR FAIRESAVOIR ÊTRE

6/ Rémunération

7/ Motivation

Pourquoi ?

Le meilleur reste à venir

Une biographie de Guy Lavo accompagné de Valérie Jean

L’illustration en pastel de la couverture a été réalisée par Guy Lavo

EXTRAITS DU LIVRE

Epilogue

Une page se tourne

Mon parcours est certainement atypique. Mes embûches n’ont pas été insurmontables. Elles m’ont limé, érodé et ont dissout ma carapace. La patience et la persévérance sont les grandes leçons que la vie m’a apprises.

Chaque difficulté rencontrée était suivie d’une embellie. Les lendemains des jours noirs, des solutions m’étaient offertes.

Continuer la lecture de Le meilleur reste à venir

Tu dois mourir à ce monde avant de mourir avec ce monde

L’aventure passionnante de Pascal, le narrateur, nous emmène pas à pas vers la transformation profonde de sa personnalité, de son être tout entier.

Continuer la lecture de Tu dois mourir à ce monde avant de mourir avec ce monde

le cercle de paillettes et de sciure

Une belle biographie à quatre crayons ! Ceux de Anne et Guérino, accompagnés de Valérie Jean, Biographe qui a plongé au coeur de l’univers circassien pour l’écrire.

Anne Hugon en artiste aux multiples talents a réalisé l’aquarelle pour illustrer sa biographie

Une rencontre de talents et de coeurs pour ce couple d’artistes circassiens qui ont toute une vie pérégriné à travers l’Europe et le monde pour offrir du rêve aux spectateurs médusés par tant d’adresse et de beauté.

Anne et Guérino, à travers leur livre, nous offre les coulisses des artistes de cirque et leur générosité.

Continuer la lecture de le cercle de paillettes et de sciure

Ce que je n’ai jamais osé vous dire

Un récit de vie de Martine, éprouvant, déchirant mais très libérateur.

Revenir sur son parcours chaotique où alcool, violences et maladies empêchent à une femme de s’épanouir pleinement jusqu’à trouver un havre de paix sur un bateau, seule parenthèse ressourçante de sa vie.

Les couleurs de ma jeunesse

Une biographie réalisée par Valerie Jean Biographe et Brigitte

Brigitte ouvre le grand livre de sa vie pour offrir à ses enfants et petits-enfants le témoignage d’une vie riche de talents qu’elle veut partager. Femme active, elle a su combattre les vents contraires pour arrimer son bateau familial à bon port.

Aujourd’hui, au coeur du marais Poitevin, grand-mère épanouie, elle donne à chacun sa part d’amour . Puisse ce livre en apporter davantage encore.

Continuer la lecture de Les couleurs de ma jeunesse

Une Boîte à Outils pour la reflexion sur sa vie

La réalité relative

Anekāntavāda est la doctrine la plus importante du Jaïnisme qui provient du Tattvartha Sutra qui peut se traduire par la « réalité relative ».

Cette philosophie orientale s’appuie sur deux points essentiels:

  • Le « syadvada », la relativité des objets et des êtres dans le temps et l’espace
  • Le « navayada », les points de vue multiple

La réalité  étant complexe, aucune affirmation simple ne peut l’exprimer totalement. La parabole des aveugles et de l’éléphant décrit très bien la réalité de l’interprétation et démontre facilement y compris à des enfants la « réalité relative ».

Continuer la lecture de Une Boîte à Outils pour la reflexion sur sa vie

Le valet de coeur emporte la dame de carreau

Une biographie réalisée en 6 mois avec Jeanine. Elle raconte une enfance sans espace de jeux, seulement remplie de tâches quotidiennes et une adolescence sur fond de frustrations. Mais le bonheur croisera enfin sa route avec son valet de coeur…

Extraits de la biographie

Pendant longtemps, on a dormi dans une seule pièce, nous partageant le lit avec mes sœurs. Dans la pièce à vivre, il y avait la grosse cuisinière en fonte que l’on rechargeait de bois pour tout chauffer : la maison, les baquets d’eau pour laver le linge, les gamelles et la vaisselle. Il n’y avait qu’un évier dans la pièce, qui servait de lavabo, qu’on utilisait pour la toilette du matin. Le samedi après-midi, c’était le bain dans le baquet pour tous les enfants. Les toilettes, c’était le pipi dans un pot de chambre et la nature pour le reste, dans le pré tout autour de la maison. Le papier toilette c’était le journal que maman achetait : l’écho et le Parisien.

Continuer la lecture de Le valet de coeur emporte la dame de carreau

Bus en coulisses

Le livre « Bus en coulisses » avec Jamel Kabli

Livre bus en coulisses-valerie Jean biographe

J’ai accompagné Jamel à la réécriture et la structuration de son récit, à la réalisation de la maquette de son livre et à son impression. Une belle collaboration sur un texte qui était déjà assez bien écrit et surtout intéressant, montrant les facettes du  métier de conducteur-receveur et du système des sociétés de transport à grande échelle.

Extrait du livre « bus en coulisses »

 Les conditions de travail et la liberté d’expression du salarié au sein de l’entreprise

 

Aujourd’hui, les conditions de travail deviennent de plus en plus difficiles pour les conducteurs qui tentent alors le passage en force pour se faire entendre, d’autant qu’on leur demande de moins en moins leur avis pour l’amélioration des conditions de travail.

Pour un conducteur, la liberté d’expression est absente, c’est ce qui fait « verrou », qui bloque le dialogue dans l’entreprise et qui pose problème.

Une éventuelle grève permettrait de se manifester mais seuls les élus syndicaux décident pour les salariés et malheureusement ils sont de mèche avec la Direction.

Pour la mascarade que représentent les négociations annuelles obligatoires (NAO), l’employeur oublie le mot négociation. Ainsi, lors des réunions du comité d’entreprise, il est impossible de parler des réels problèmes pour les salariés pendant que la minorité agissante (élus du comité) s’exprime pour les autres. C’est un peu comme une secte où les idées doivent être respectées sans discuter.

Continuer la lecture de Bus en coulisses